top of page

TMD Friction réduit son empreinte écologique

TMD Friction a mis au point un nouvel emballage plus écologique pour ses disques de frein Textar. De cette manière, l'entreprise économise 40 tonnes de plastique par an et donne l'exemple au marché de la rechange indépendante. Aux yeux de TMD Friction, un produit de qualité ne se caractérise pas seulement par ses performances techniques, mais aussi par l'empreinte écologique qu'il laisse pendant sa production et son utilisation. « En tant qu'entreprise, nous accordons une grande importance aux solutions écologiques, telles que les revêtements à base d'eau pour les disques, les matériaux de friction sans cuivre et l'absence d'antimoine toxique lors de la mise au point et du lancement de produits », déclare Dalibor Stojnic, Global Category Manager chez TMD Friction. Désormais, TMD Friction veut également montrer l'exemple au sein du marché de la rechange indépendante en matière de développement durable en abandonnant complètement le film plastique dans l'emballage de ses disques de frein.

Du film plastique au carton ondulé

Aujourd'hui, les disques de frein sont toujours proposés aux garages du marché de la rechange sous forme de jeux d'essieux emballés dans des boîtes plates. Lorsque deux disques sont emballés dans une même boîte, la surface du revêtement du disque peut vite être endommagée pendant le transport. Cela est dû au fait que les disques de frein ne sont pas légers et éliminent la poussière et le revêtement anticorrosion. C’est pour cette raison que les disques individuels sont emballés dans un film plastique immédiatement après la production.

Comments


bottom of page