top of page

Hyundai Motor Group dévoilent la technologie Active Air Skirt

À l’ère des véhicules électriques, les constructeurs automobiles se livrent une lutte acharnée pour améliorer l’autonomie de leurs véhicules avec une unique charge, ce qui explique que la question de l’aérodynamique devienne de plus en plus cruciale. En outre, les performances aérodynamiques ont un impact déterminant non seulement sur le rendement énergétique mais également sur la stabilité de conduite et les bruits d’écoulement d’air.




Hyundai Motor Company (Kia) ont dévoilé la technologie ‘Active Air Skirt’ (AAS) qui minimise la résistance aérodynamique générée en conduite à vitesse élevée, contribuant ainsi à améliorer efficacement l’autonomie et la stabilité de conduite des VE. La technologie AAS permet de réguler le flux d’air entrant à la partie inférieure du bouclier et de maîtriser efficacement les turbulences générées à la périphérie des roues du véhicule en adaptant son fonctionnement à la vitesse du véhicule en conduite enlevée.



80 km/h

Intégré entre le bouclier et les roues avant, le système de jupe d’air active (AAS) reste dissimulé en conditions d’utilisation normales mais entre en action dès que la vitesse du véhicule dépasse 80 km/h, à savoir lorsque la résistance aérodynamique devient supérieure à la résistance au roulement, et s’escamote de nouveau à une vitesse de 70 km/h. Si le système se déploie et se rétracte à des vitesses différentes, c’est pour éviter qu’il n’entre en fonction trop fréquemment dans certaines plages de vitesses. De même, la raison pour laquelle le système AAS ne recouvre que la partie frontale des pneus et non l’intégralité de la face avant est liée aux caractéristiques intrinsèques de la plateforme E-GMP dédiée aux VE de Hyundai Motor Group. En effet, comme cette plateforme bénéficie d’un plancher plat, il est plus efficace de ne recouvrir que les pneus pour améliorer les performances aérodynamiques. Cette technologie permet également d’optimiser la force d’appui du véhicule, et donc d’améliorer sa motricité et sa stabilité à vitesse élevée. Le système AAS peut également fonctionner à une vitesse supérieure à 200 km/h sur circuit par exemple, et ce, grâce à l’application d’une protection en caoutchouc à sa partie inférieure, laquelle évite qu’il ne soit percuté ou détérioré par des objets extérieurs en conduite à vitesse élevée tout en garantissant sa durabilité. Hyundai et Kia ont annoncé avoir testé ce système sur le Genesis GV60 et réussi à réduire le coefficient de traînée (Cx) de 0,008, améliorant ainsi la traînée aérodynamique de 2,8%. Un tel chiffre peut laisser espérer un gain d’autonomie de 6 km environ. « Cette technologie devrait s’avérer plus efficace sur des modèles tels que les SUV dont les performances aérodynamiques sont difficiles à améliorer », explique Sun Hyung CHO, Vice-Président et Directeur du Mobility Body Development Group chez Hyundai Motor Group. « Nous continuerons de nous efforcer d’améliorer les performances de conduite et la stabilité des véhicules électriques en optimisant leurs qualités aérodynamiques.





תגובות


bottom of page